Comment aider l'équipe à regagner confiance après un échec ?

Comment aider l’équipe à regagner confiance après un échec ?

Dans l’univers du football tout particulièrement, on observe la notion d’élan. De sentiment de gagne collectif, qui pousse toujours à se dépasser et qui aide à ne pas se démotiver. Oui mais, que se passe-t-il lorsque cet élan s’arrête ? Comment surmonter un échec ou même une série de défaites, et retrouver le rythme ?

Récupérer mentalement après une défaite n’est pas une tâche facile. Vous êtes compétitifs, dévoués à votre sport, et il s’avère bien compliqué de rebondir. Vous ferez mieux la prochaine fois, c’est sûr mais en attendant, comment sortir de l’échec pour se focaliser au plus vite sur la suite ? On vous donne quelques réponses !

Comment surmonter une défaite
Comment surmonter une défaite ?

 

Sommaire

Accepter que perdre fait partie du football.

Gagner tous les matchs, tous les tournois, tous les championnats…  Quel ennui ! 

Se battre pour la victoire, se battre et donner jusqu’à la dernière once d’énergie, voilà la raison d’être des footballeurs ! Alors parfois vous gagnez, et vous savez à quelle point la victoire est belle. Et parfois non.

Le plus important, c’est de savoir comment rebondir après un échec et passer au match suivant.
La déception et la frustration restent des sentiments communs, mais ils risquent de devenir toxiques si vous vous laissez enfermer dans un cycle négatif. Celui-là même qui vous fera perdre confiance en vos compétences, ou qui vous conduira à de futures mauvaises performances.

Alors soyez en colère contre vous, réécrivez l’histoire, et puis passez à autre chose. Il sera rapidement plus productif d’évaluer objectivement votre jeu, sans émotion négative. Attardez-vous sur les aspects à travailler, prenez conscience de vos belles initiatives. Et développez votre confiance et votre sang-froid à partir de vos observations.  

Voilà l’état d’esprit d’un champion !

 

Tirez parti du passé

Rappelez-vous, ainsi qu’à votre équipe, les succès précédents. Les préparations qui l’a menée à ces victoires.

Lire aussi  Pourquoi y a-t-il de plus en plus de joueurs de foot africains parmi les joueurs les plus riches ?

Que pouvez-vous faire pour les reproduire ?

Encouragez vos coéquipiers à adopter une vision positive.


Visualisez le futur

Rappelez-vous, ainsi qu'à votre équipe, les succès précédents
Rappelez-vous, ainsi qu’à votre équipe, les succès précédents.

Visualisez-vous et votre équipe en train de réussir. Demandez à vos joueurs : « Que ferons-nous différemment la prochaine fois ? »

Cela aidera à mettre l’accent sur les aspects positifs, et à passer outre ce que vous ne pouvez de toute façon pas changer.


Transformez l’échec en succès

Les erreurs sont nécessaires si vous voulez apprendre et vous améliorer. C’est un fait.

Orienter l’attention de votre équipe vers la maîtrise des compétences plutôt que de simplement la récompenser pour le résultat sera toujours bien plus profitable. Félicitez votre équipe pour son développement et son amélioration afin de l’encourager à se remettre immédiatement au travail lorsque les choses ne vont pas dans son sens.

Vous travaillez avec de jeunes athlètes ? Comprenez et montrez-leur que l’échec et les erreurs sont des opportunités d’apprentissage importantes. Insufflez de cette manière l’inspiration !


Réduire la peur de l’échec

Il s’avère que souvent, ce n’est pas l’échec en lui-même que craignent les athlètes. Ce sont les conséquences négatives perçues de cet échec. Les psychologues ont identifié deux stratégies pour aider à réduire cette peur au sein de votre équipe :

 

Accepter l’incertitude

On a tendance à croire, à tort, qu’une victoire signifie que tout va bien. Là où une défaite signifie forcément que l’entraînement est catastrophique, et que l’équipe n’est plus au niveau. Et c’est ici que le stress, l’anxiété pointent le but de leur nez alors qu’en réalité, le sport peut être très imprévisible. Encouragez plutôt votre équipe à se juger sur son attitude et ses efforts, car ce sont les comportements gagnants qui ne pourront que la faire progresser.

 

Questionner les peurs

Un échec et voilà. Les émotions prennent le dessus, les pires scénarios sont envisagés pour la suite et le moindre petit revers prend des proportions surdimensionnées. Ouf, on prend le temps de se poser. On s’interroge sur ce qui relève du fait ou du simple sentiment.

Lire aussi  José Mourinho est-il toujours le meilleur entraîneur de foot de la terre ?

Cela aidera votre équipe à penser de manière plus rationnelle.


Miser sur le travail d’équipe

C’est un fait, le soutien social est essentiel pour rebondir après un échec. C’est lui qui aide à réduire la vulnérabilité de chacun, face aux situations stressantes. Et c’est le cas pour n’importe quel joueur, que ses performances soient toujours bonnes, globalement médiocres ou bien oscillant entre les deux.

Encouragez les athlètes à chercher du soutien au sein de l’équipe elle-même mais aussi à l’extérieur : amis, famille, professionnels… Indispensable pour retrouver au plus vite la motivation !

Le travail d'équipe est à l'origine d'un travial de rêves
Le travail d’équipe est à l’origine d’un travail optimal.


Soignez vos commentaires

Dans le sport, la réalité c’est que les revers sont inévitables à un moment donné de votre carrière. Vous ou vos joueurs peuvent toutefois éviter de refaire les mêmes erreurs, grâce à des commentaires de qualité. Attention cependant ! Le feedback peut être une arme à double tranchant. Bien réalisé, cela peut être l’un des moyens les plus efficaces d’apprendre. Mal fait, il pourra entraver énormément l’apprentissage.

Et il existe d’ailleurs de nombreuses façons de proposer une rétroaction. Notre petite préférée ? Proposez une bonne dose d’anticipation, en mettant l’accent sur ce qu’il faudra faire par la suite, sur la manière de s’améliorer. En offrant des suggestions de stratégies et en soulignant les comportements que vous souhaitez revoir au prochain match.

Amorcez le dialogue en demandant à l’équipe son opinion, sur ce qui devrait être fait différemment.

 

Concentrez-vous sur le positif

En tant qu’entraîneur ou joueur, il est facile de se concentrer sur ce qui n’a pas fonctionné. Plutôt que de laisser la négativité se propager au prochain match, concentrez-vous sur ce qui s’est bien passé et sur la façon de corriger les erreurs. Aucune équipe, joueur ou entraîneur n’est parfait. Trouvez un moyen de vous améliorer et mettez en place un plan d’action.

Lire aussi  Comment calculer ses gains au Loto Foot ?

Comment reproduire les belles actions qui se sont déroulées sur le terrain pour les intégrer la semaine prochaine? C’est l’énergie positive qui fera toute la différence.

Si vous vous concentrez d’abord sur ces aspects positifs, ce sont les joueurs eux-mêmes qui seront plus susceptibles d’examiner les aspects négatifs. 

Assurez-vous de vous fixer de nouveaux objectifs pour le prochain match plutôt que de vous concentrer sur la défaite récente. Motivez le reste de l’équipe avec des commentaires positifs et des encouragements tout au long de la semaine à venir.

 

Ne blâmez pas un joueur en particulier

Bien qu’il puisse être facile de blâmer un joueur pour une erreur en particulier, rappelez-vous que le jeu est un effort d’équipe.

Aussi, assurez-vous que personne ne soit pointé du doigt. A vous d’être là pour rassembler vos coéquipiers.

 

Et route vers le prochain match !

La meilleure façon de motiver l’équipe après un échec cuisant, c’est au fond de laisser un peu de temps. Quelques regrets, des larmes peut-être, et puis c’est reparti ! Le match suivant approche, et il sera rapidement temps d’en discuter.

Discutez avec les entraîneurs et les joueurs des moyens d’aborder les aspects du jeu qui se sont bien déroulés et ceux qui se sont mal déroulés. A chaque nouvelle semaine ses nouveaux objectifs. Il faut effacer le jeu précédent et les émotions qui l’ont accompagné, positives ou négatives.

En fin de compte, c’est bien l’état d’esprit est ce qui compte le plus. Les victoires et les défaites restent des expériences. De l’expérience positive naît une vraie unité au sein de l’équipe. Et de l’unité naît la cohésion sur le terrain, qui ne pourra que vous mener à la victoire !  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App