Le stade Loujniki, le grand stade de Moscou

Tous les supporters de l’équipe de France s’en souviennent. C’est au stade Loujniki, le grand stade de Moscou, qu’eut lieu le 2ème sacre de champion du monde de l’équipe de France.

C’était le 15 juillet 2018. Ce jour-là l’équipe de France s’est imposée face à une vaillante équipe de Croatie par 4 buts à 2. Champions du monde pour la 2ème fois et dans le plus grand stade de Russie, pas si mal pour les frenchies !

C’est que, de surcroît, le stade Loujniki est un mythe qui date de l’ère soviétique.

 

Le stade Lénine d’avant le stade Loujniki

Avant de s’appeler stade Loujniki, le stade Loujniki, le grand stade de Moscou, s’appelait stade central Lénine. Comme aujourd’hui, il est situé au cœur d’un complexe sportif construit au bord de la Moskova à Moscou. 

Inauguré le 31 juillet 1956, le complexe sportif, construit sous Staline, inaugure aussi la nouvelle ère Khrouchtchev. C’est, en effet, le 24 février précédent que Nikita Khrouchtchev, 1er secrétaire du Parti Communiste, dénonce à la tribune de son XXème Congrès les crimes de son prédécesseur.

 

Un stade aux couleurs du réalisme soviétique mâtiné de constructivisme

Lieu emblématique, depuis cette époque, de toutes les grandes manifestations de soutien au régime, le stade, construit dans le style propre au réalisme socialiste de l’univers soviétique, accueille tous les matchs de l’équipe nationale et héberge deux équipes résidentes, le FK Spartak Moscou et le FK Torpedo Moscow.

Mais, le stade Lénine où dominent les caractéristiques du style dit “réalisme socialiste” n’est pas exempt de traits qui appartiennent au courant architectural très novateur du constructivisme, dont Vladimir Tatline sera l’un des plus éminents représentants.

Tour Tatline, représentante du constructivisme
Tour Tatline, représentante du constructivisme

Ce courant est une des principales sources du fonctionnalisme à l’œuvre dans la conception et la réalisation, par exemple, du stade de Feyenoord de Rotterdam, dit De Kuip, la Bassine.

 

Un stade plusieurs fois rénové après la chute de l’Union Soviétique 

Rénovation de 1996

Une première rénovation a lieu en 1996. Le mur de Berlin est tombé et il est temps de faire oublier complétement la tragédie du stade central de Lénine de 1982.

Cette année-là, lors d’un match opposant le Spartak à Haarlem, un gros mouvement de foule en tribune, dans les dernières minutes, suite au but décisif marqué par le Spartak,  provoque officiellement la mort de 66 spectateurs. Mais, probablement, beaucoup plus. Officieusement, on parle couramment de près de 300 victimes.

 

Toujours est-il que 40 ans après son inauguration, une rénovation s’impose. Elle se traduit par l’installation d’un toit et la réfection des places assises. La capacité du stade Loujniki est alors sensiblement réduite.

 

Le nom de Loujniki qui date de cette époque et qui remplace celui de stade central Lénine, datant de l’inauguration de 1956, renvoie tout simplement à celui donné traditionnellement par les moscovites à l’espace où le stade à été construit.

La signification de Loujniki correspond ainsi, grosso modo, à celle d’une plaine avec des près ou des prairies.

 

2012, date de la deuxième grande rénovation 

La deuxième grande rénovation du grand stade de Moscou, en 2012, est motivée par l’accueil des championnats du monde d’athlétisme programmés pour 2013. Pour l’occasion, la capacité du stade est augmentée. Elle passe alors à un petit plus de 78 000 spectateurs

 

Dernière rénovation du grand stade de Moscou en 2017

Cette dernière rénovation est motivée par l’organisation de la coupe du monde de football de 2018. Elle a également pour but d’accroître la capacité d’accueil. Celle-ci passe donc de 78 000 spectateurs à 81 000 spectateurs

C’est dans un stade Loujniki plein à craquer que l’équipe de France remporte la deuxième coupe du monde de son histoire en battant en finale la Croatie, 4 buts à 2.

 

Le grand stade de Moscou, un stade emblématique pour l’équipe de France

Les 7 matchs de l’équipe de France au grand stade de Moscou

La première apparition de l’équipe de France sur la pelouse du stade Loujniki, qui s’appelait encore stade central Lénine, date de 1966. C’était dans le cadre d’un match amical opposant l’équipe de France à l’équipe de l’URSS. L’affluence fut à la hauteur de l’évènement puisque plus de 100 000 spectateurs assistèrent à la rencontre. Laquelle se termina par un score de 3 à 3, fort diplomatique. 

En 1973, deuxième match à Loujniki, encore stade central Lénine, de l’équipe de France, comptant pour le championnat du monde de 1974. Et là, rien ne va plus. L’équipe de France est battue 2 à 0 par l’équipe de l’URSS et n’a plus qu’à rentrer au bercail.

Troisième match en 1980, mais match amical, dont il reste principalement la découverte de Jean Tigana en milieu de terrain infatigable et prometteur. 

Quatrième match en 1987, à nouveau dans le cadre d’un championnat international. Cette fois, il s’agit de l’euro 1988. Malgré son match nul, ou à cause de ce maigre résultat, l’équipe de France sera éliminée de la compétition. 

Ce n’est que partie remise. En 1998, l’équipe de France, désormais championne du monde, affronte encore l’équipe locale, cette fois de la Russie, dans le cadre de l’euro 2000. Elle gagne 3 à 2 et remportera quelques mois plus tard la finale de l’Euro face à l’Italie au Feyenoord de Rotterdam. Indubitablement, une période faste pour l’équipe de France que ces années 98-2000 !

Reste les deux dernières prestations de l’équipe de France au Loujniki. Toutes les deux dans le cadre de la coupe du monde 2018. D’abord, le match qui l’oppose au Danemark et qui se termine par un match nul 0-0, puis, la victoire en finale contre la Croatie avec un écrasant 4 à 2.

 

Le sacre de l’équipe de France en 2018 au grand stade de Moscou

La finale de la coupe du monde 2018 qui oppose la France à la Croatie a lieu au stade Loujniki le 15 juillet 2018.

Les 7 matchs de l'équipe de France au grand stade de Moscou
Les 7 matchs de l’équipe de France au grand stade de Moscou

L’équipe de France devient championne du monde  pour la deuxième fois, avec un score de 4 à 2, grâce aux buts de A. Griezmann, P. Pogba et K. Mbappé

Les joueurs de l’équipe de France arborent, depuis ce jour, 2 étoiles sur leur maillot au-dessus du coq national et sont sur le podium du top 7 de l’élite mondiale.

En effet, peu d’équipes nationales ont fait plus. Citons :

  • Le Brésil avec 5 étoiles,
  • l’Allemagne avec 4.
  • L’Argentine, avec 3.
  • L’Uruguay et la France avec 2.
  • Viennent ensuite l’Angleterre et l’Espagne avec 1. 

Un rêve qu’on peut toucher du doigt, si peu que ce soit, en portant soi-même le maillot d’un des joueurs ayant partie d’une de ces équipes étoilées. Une bonne idée pour les fêtes et les anniversaires !

 

Le stade Loujiniki, le stade de tous les grands évènements

Dès l’origine, le stade central Lénine est au cœur d’un complexe dédié aux grandes manifestations évènementielles soviétiques.

Devenu stade Loujniki après la chute de l’URSS, il en a gardé tous les attributs. De sorte que le grand stade de Moscou sert aujourd’hui encore de cadre aussi bien à des matchs de football qu’à d’autres compétitions sportives, ainsi qu’à des évènements culturels ou politiques.

 

Compétitions sportives au grand stade de Moscou

Parmi les grandes manifestations sportives qui se sont déroulées dans le grand stade de Moscou, on peut citer : 

  • Le championnat du monde Hockey sur glace. Il a lieu en 1957 et accueille 55 000 spectateurs.

 

  • Les Jeux olympiques d’été de 1980.

 

  • Le championnat du monde d’athlétisme de 2013.

 

  • Et les championnats de football avec la finale de la coupe de l’UEFA 1998-1999, la finale de la ligue des champions 2007-2008, et bien sûr, la coupe du monde de 2018.

 

Événements artistiques au stade Loujniki

Ils ne sont pas en reste, et sans entrer dans tous les détails, on peut citer : 

  • Le Moscow Music Peace Festival en 1989.

 

  • Michael Jackson dans le cadre de la tournée “Dangerous World Tour” en 1993.

 

  • Madonna et son Confessions Tour en 2006.

 

  • U2 360° Tour en 2010.

 

 

Évènements politiques

Signalons, enfin, l’anniversaire de l’annexion de la Crimée qui s’est déroulé, comme chaque année depuis 2014, le  18 mars 2022, au stade Loujniki devant 85 000 spectateurs dans l’enceinte du grand stade de Moscou et 30 000 à l’extérieur devant des écrans géants. 

Le stade Loujiniki, le stade de tous les grands évènements
Le stade Loujiniki, le stade de tous les grands évènements

 

 

Le grand stade de Moscou, un grand stade à l’image d’un grand pays

L’URSS n’existe plus depuis le 26 décembre 1991. Elle a été remplacée par la Fédération de Russie. Son territoire s’étend de la mer Baltique au détroit de Behring sur plus de 17 millions de km2 et sa population rassemble près de 150 millions d’habitants. Elle est le fruit d’une longue histoire commencée avec la Rus’ de Kiev au XIIIème siècle. 

Et le stade Loujniki est, sans conteste, le plus grand stade de Russie. Comme tous les grands stades, on peut le visiter, de même que tout le complexe Loujniki. 

Powered by Live Score & Live Score App