Le Rungado May Day Stadium : le plus grand stade du monde

On ne pense guère à la petite Corée du Nord, sauf peut-être de temps à autre quand elle fait la Une de l’actualité en faisant des essais intempestifs de missiles balistiques intercontinentaux. Or, c’est bien en Corée du Nord que se trouve actuellement le plus grand stade du monde. Et il mérite bien cette qualification !

Origines du Rungnado May Day stadium

On l’appelle aussi le Stade du Premier mai et il se trouve sur une île du fleuve Taedong, au centre de Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord.

Par rapport à bien d’autres stades mythiques, le grand stade de PyongYang est jeune. Il a été inauguré le 1er mai 1989 et a servi de cadre, à cette occasion, au 13ème Festival mondial de la jeunesse et des étudiants. 

Cette date n’est évidemment pas neutre. Le 1er mai correspond, en effet, à la fête du travail ou à la journée internationale des travailleurs.

Rien d’étonnant pour un pays dont le régime politique est basé sur les mêmes principes que ceux de la défunte Union soviétique, autrement dit, l’URSS

A noter que c’est pratiquement à la veille de la disparition de l’URSS qu’a été inauguré le stade du 1er mai. De sorte qu’aujourd’hui, il enorgueillit l’unique pays au monde revendiquant encore l’héritage stalinien.

 

Caractéristiques du plus grand stade du monde 

Capacité d’accueil du stade du 1er mai de PyongYang 

C’est, d’abord, le plus grand stade du monde en termes de capacité. Il peut, en effet, accueillir près de 150 000 spectateurs. Il a d’ailleurs reçu pour cela le record du monde Guinness en mars 2014.

Capacité d'accueil du stade du 1er mai de PyongYang 
Capacité d’accueil du stade du 1er mai de PyongYang

Cela se comprend, car le stade du Premier-mai est un stade multi-usages. Comme le stade Loujniki de Moscou et pour les mêmes raisons.

On y accueille donc toutes les grandes manifestations sportives, mais aussi, et peut-être surtout, les grandes manifestations collectives du régime, à l’occasion de tel ou tel évènement marquant.

 

Architecture du plus grand stade du monde 

Vu du ciel, les 16 arches qui recouvrent ses tribunes lui donne l’allure d’un parachute. Ou de manière plus poétique, d’une fleur de magnolia. Le fait est que c’est la fleur nationale de la Corée du Nord.

Comme c’est avant tout un complexe sportif, il dispose de 80 sorties et de 10 ascenseurs qui donnent accès à diverses installations autres que la pelouse et ses tribunes telles que, par exemple, divers halls, une piscine intérieure, des saunas, des dortoirs, etc. 

L’ensemble occupe une surface de plus de 200 000 m2 et a bénéficié de rénovations entre 2014 et 2016. 

 

Emplacement privilégié du stade du Premier Mai 

Vitrine du régime, au cœur du quartier des sports, le stade du Premier Mai est également environné de constructions remarquables comme l’hôtel Ryugyong, ou Ryanggang, l’hôtel Sosan, la cité des sports et ses multiples installations, ou encore, la maison natale du Président Kim Il Sung et le palais des écoliers de Mangyongdae. 

 

Grands évènements ayant eu lieu dans le plus grand stade du monde 

Évidemment, la Corée du Nord étant un pays très fermé et marginalisé par la communauté internationale, il ne faut donc pas s’attendre à trouver dans la liste des grands évènements, auxquels il a servi d’enceinte, les habituelles grandes compétitions ou grands tours artistiques.

 

Mass games de PyongYang

Le “grand truc” du plus grand stade du monde, ce sont les Mass Games. Ce sont des parades de gymnastique auxquels participent plus de 100 000 gymnastes.

L’effet est grandiose et les différentes figures collectives qu’ils animent à la perfection ont rendu le stade du Premier mai célèbre dans le monde entier. 

Ce ne sont pas les seules manifestations de ce type.

 

Défilés militaires dans le plus grand stade du monde

Mis à part la thématique, leur organisation ressemble beaucoup à celle des mass games. 

 

Grands évènements sportifs dans le stade du Premier mai 

Matchs de football dans le plus grand stade du monde 

Il ne faut pas s’attendre à y voir jouer de grands matchs de football. Pourtant, pourtant, il y a bien des équipes de football de haut niveau en Corée du Nord. Et on y dispute chaque année un championnat national, le DPR Korea League

Un des meilleurs clubs de la D1 coréenne est le April 25 Sports Club. Tous ses membres appartiennent au ministère de la Défense. Comme Ferenc Puskas à ses débuts. 

Quant à l’équipe nationale, dont le surnom est la Chôllima, elle ne dépasse guère les tréfonds du classement de la FIFA.  De fait, elle n’a pas participé à la dernière coupe du monde. Celle de 2022.

 

Sa dernière participation remonte à 2014, où elle a été éliminée dès le premier tour. Cependant, la FIFA n’est pas opposée à ce que le pays organise ce championnat, un de ces jours. 

Enfin, on commence à voir certains des meilleurs joueurs nord coréens sur les pelouses des grands clubs européens. Comme, par exemple, Han Kwang Song. Mais, ce n’est pas facile pour eux. Ils sont tributaires des évènements internationaux.

Ainsi, bien que très talentueux, Han Kwang Song n’a pas pu jouer longtemps pour la Juventus et Cagliari. A peine âgé de 22 ans, il a du rentrer au pays en 2017.

 

Néanmoins, les choses devraient évoluer avec le Président actuel, et sans partage, de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, petit-fils du fondateur de la RPDC et grand amateur de football.

 

Record Guinness de participation à une compétition de lutte

Le stade du premier mai aime les records d’affluence. Un des plus marquants date du 29 avril 1995. Ce jour-là, 190 000 personnes ont assisté au Festival mondial de la paix et ont pu de même assister à un grand spectacle de lutte.

Ce qui fait que le plus grand stade du monde a été une nouvelle fois inscrit au livre des records Guinness comme ayant été le cadre d’un évènement de lutte avec la plus grande participation au monde. 

 

Comment visiter le plus grand stade du monde ?

Bon, il faut bien le dire, les touristes occidentaux ne se précipitent pas en Corée du Nord. En 2019, ils n’étaient que 5000. Et avec les années Covid, ils sont encore moins nombreux. En fait, les touristes qui vont en Corée du nord sont surtout Chinois. 

Comment visiter le plus grand stade du monde ?
Comment visiter le plus grand stade du monde ?

Cela dit, à partir du moment où on parvient à obtenir un visa d’entrée, n’importe qui, ou presque, peut aller en Corée du Nord. Hum, sauf les américains. Et cela depuis 2018 et la mort suspecte d’Otto Warmbier

Mieux vaut donc assurer le coup avec des agences de voyage spécialisées telles que KTG, à condition de le demander, ou HellopyongYang, pour la France. Elles ont forcément prévu un passage par le plus grand stade du monde.  “Record” assuré et de quoi épater son entourage. Avis donc aux amateurs !

Powered by Live Score & Live Score App