Bundesliga : Lahm : “Avec Guardiola, j’ai découvert une nouvelle position et une nouvelle façon de comprendre le jeu.

Question. Quand on parle de Guardiola, on évoque souvent la position de Lahm en tant que latéral intérieur. Qu’est-ce que Pep a apporté au Bayern et à la Bundesliga ?

Réponse. La chose la plus importante que Guardiola a apportée est le jeu de position et la répartition claire des rôles sur le terrain. Il est parvenu à donner à chaque joueur un contexte approprié dans le système et à tirer le meilleur d’eux. Quand tu vois jouer une équipe de Guardiola, même si tu ne sais pas qu’elle est entraînée par lui, tu peux l’identifier. Il transmet son essence à ses équipes.

La chose la plus importante que Guardiola a apportée est le jeu de position et la répartition claire des rôles sur le terrain.

P. Cependant, Guardiola n’a pas réussi à remporter la Ligue des champions avec le Bayern.

R. Ce n’est pas facile de gagner la Ligue des Champions, à la fin c’est un jeu et la chance joue aussi un rôle. Au Bayern, entre 2010 et 2020, on a joué la finale en 2012, on l’a gagnée en 2013, on a presque toujours été en demi-finale…. Au Bayern, pendant les trois années de Guardiola, nous avons dominé les matches. Nous avons dicté le jeu. Nous avons joué de la même façon à l’Allianz, comme à Madrid, contre des équipes meilleures ou moins bonnes…. C’est le style de Pep Guardiola.

J’aime vraiment jouer pour Guardiola

J’ai vraiment aimé jouer pour Guardiola. J’ai aimé la répartition claire que nous avions sur le terrain, l’idée de comment attaquer, l’analyse qu’il faisait des adversaires et la façon dont il préparait les matchs. Cela vous permettait d’arriver aux matchs avec des idées claires et très confiant.

P. Dans ton cas, cela a même changé ta position !

R. Il m’a fait jouer comme milieu défensif, un nouveau poste pour moi. Après 10 ans au poste d’arrière gauche et d’arrière droit, c’était intéressant de découvrir une nouvelle position et une nouvelle façon de penser le jeu.

Lire aussi  Salaires en Bundesliga : Dani Olmo renouvelle son contrat avec Leipzig jusqu'en 2027 !

P. Aujourd’hui, on se préoccupe beaucoup de la santé mentale. Comment as-tu géré la pression liée au fait de jouer pour le Bayern ?

R. Il y a 10 équipes de haut niveau en Europe et le Bayern est l’une d’entre elles. Ces 10 clubs concentrent généralement les grandes stars et quand tu es dans l’un d’entre eux, tu dois savoir gérer la pression.

P. Qu’est-ce qui fait la spécificité de la Bundesliga ?

R. Il y a des différences entre toutes les grandes ligues. En Angleterre, le jeu est très physique, en Espagne, il est très technique. La Bundesliga, en revanche, est un “mélange”. C’est un championnat qui offre beaucoup de possibilités de développement pour les jeunes joueurs. Certains sont partis, mais ils sont allés dans des clubs de haut niveau. Cela en dit long sur le niveau de notre championnat.

La Bundesliga, en revanche, est un “mélange”. C’est un championnat qui offre beaucoup de possibilités de développement pour les jeunes joueurs.

P. Bayern dispose d’un campus ultramoderne en Europe pour la formation des nouveaux “Lahms”.

R. Je suis arrivé au Bayern en 1995 et malheureusement il n’y a pas de Campus. L’académie est devenue très professionnelle. C’est un honneur, pour un Munichois, de jouer pour l’équipe la plus importante de la ville. Chaque année, il y a une sélection importante. Les performances comptent, mais aussi la discipline, savoir gérer la pression….. Pour les grands clubs, il est important d’avoir des joueurs locaux dans l’équipe première parce qu’ils génèrent un degré d’identification important.

Pour les grands clubs, il est important d’avoir des joueurs locaux dans l’équipe première parce qu’ils génèrent un degré d’identification important.

P. En tant que joueur emblématique de l’académie du Bayern, que penses-tu de joueurs comme Kroos et Alaba, également issus de l’académie, qui partent au Real Madrid ?

R. Comme je l’ai déjà dit, il y a des joueurs qui ont quitté la Bundesliga pour de grandes équipes comme le Real Madrid. Par exemple, Toni Kroos est parti en 2014, il était là depuis 10 ans et a réussi à révolutionner l’équipe. Alaba s’est beaucoup développé dans le centre de formation du Bayern. C’est bien de voir que ce genre de joueurs, qui ont grandi ici, continuent de performer au plus haut niveau.

C’est bien de voir que des joueurs qui ont grandi ici, comme Kroos ou Alaba, continuent d’être performants au plus haut niveau.

P. : Es-tu inquiet des effets secondaires que l’invasion de l’Arabie saoudite pourrait avoir sur les ligues majeures ?

Lire aussi  Bundesliga : Les faits "plaident" en faveur de la convocation de Grimaldo avec la Roja... et de l'aide de Xabi : "De la Fuente doit prendre une décision".

R. Je ne suis pas inquiet. Je ne pense pas que beaucoup de joueurs envisagent de quitter la Bundesliga pour aller en Arabie saoudite. Pour moi, le football, c’est plus que de l’argent. Le football, c’est la jeunesse, ce sont les installations, ce sont les supporters, ce sont des stades pleins comme en Bundesliga tous les week-ends….. Et ça, c’est quelque chose que nous avons ici, mais que tu ne peux pas trouver ailleurs.

Le football, c’est plus que de l’argent, je m’en fiche. [Arabia Saud]. Pour moi, jouer à Munich, à la maison, devant mon peuple, c’était la plus belle chose”.

Je n’ai jamais eu une telle offre dans ma carrière, mais pour moi, jouer à Munich, à part les deux années de prêt à Stuttgart, chez moi, devant mon peuple, c’était le plus beau. Il est clair que je n’ai pas [me ira].

P. Le Bayern a eu des problèmes en attaque la saison dernière. Que penses-tu de la signature de Kane ?

R. Il était évident que le Bayern, après le départ de Lewandowski, avait besoin d’un “9” et ce “9” peut être Kane parce que dans le dernier tiers du terrain, il sait quoi faire. C’est une grande signature pour le Bayern et pour la Bundesliga : c’est le capitaine de l’Angleterre et une superstar au niveau mondial. Il a aussi de l’expérience et veut gagner des titres. Il s’intègre très bien dans l’équipe. Nous sommes très enthousiastes.

Il était évident que le Bayern, après le départ de Lewandowski, avait besoin d’un “9” et ce “9” peut être Kane, mais il n’est pas nécessaire de comparer les deux.

P. L’absence d’un ” 9 ” est-elle le seul problème du Bayern ?

Lire aussi  Leverkusen-Bayern (2-1), match de Bundesliga 25 2022/2023, faits marquants et buts

R. L’année dernière, nous n’avons pas fait une bonne saison. Ni en attaque, ni en défense. Ce n’est pas seulement un problème avec le numéro “9”. Le reste des joueurs manquait aussi d’idées claires et c’est ce que nous devons mettre en œuvre maintenant. Sur le plan international, il y a d’autres équipes qui sont meilleures en ce moment. Le Real avec Ancelotti, City avec Guardiola, Barcelone avec Xavi, Arsenal avec Arteta… ils ont des idées claires et ont une longueur d’avance en ce moment.

Real, City, Barcelone, Arsenal… ils ont une idée claire du jeu et ont en ce moment une longueur d’avance sur le Bayern.

Nous devons résoudre les problèmes en défense, mais un “9” peut nous aider en attaque. Kane est cet homme, mais il n’est pas le même type de joueur que Lewandowski, il ne faut pas les comparer.

P. Vous êtes actuellement le directeur de l’Euro 2024. Aimerais-tu faire une carrière ” politique ” dans le football ?

R. Non, je n’ai pas d’aspirations politiques [re]. L’Euro 2024 est une grande opportunité de rassembler les gens avec un grand tournoi au centre de l’Europe. Tout le monde est le bienvenu en Allemagne.

L’Euro 2024 est une grande opportunité de rassembler les gens avec un grand tournoi au cœur de l’Europe.

P. Cependant, la “Mannschaft” est en crise. Comment vois-tu l’Allemagne ?

R. L’Allemagne a de bons joueurs, mais il est vrai que nous traversons une période difficile. La même chose se produit dans d’autres pays, mais nous avons le temps de changer les choses. Il est très important de construire un noyau qui soutient l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App