Premier League: Le Premier ministre de plus de 2 000 millions d’euros de record en signatures

Plusieurs données démontrent le muscle du « football ». Sur les 10 équipes qui ont le plus investi dans les footballeurs, sept (Chelsea, (279 ‘kilos’), Manchester United (238), West Ham (182), Tottenham (170), Nottingham Forest (162), Manchester City (139,5) et Wolverhampton (137) ils sont anglais. Seuls Barcelone (153), le PSG (147,5) et le Bayern (137,5) figurent sur cette liste. Et trois autres ensembles (Newcastle, Arsenal et Leeds) a également dépassé les 100 (136, 132 et 105,6) menant 10 clubs ! dépasser la centaine de millions de joueurs. Le coût combiné des autres ligues majeures est à peu près le même que celui du championnat britannique.

Sommaire

21 joueurs signés par Forest !

Le tout dans un marché où plusieurs équipes ont réalisé l’incorporation la plus chère de son histoire. Isak (Newcastle, 70 kilos), Gibbs-White (Nottingham Forest, 29,5), Lewis-Potter (Brentford, 19), Aaronson (Leeds, 32,8), Nunes (45, Wolverhampton) et Paquet (West Ham, 43) ont « cassé » leur tirelire, Forest étant un cas unique : ils ont signé 21 joueurs ! Gibbs-White, Awoniyi, Neco Williams, Dennis, Manfrançaise, Niakhat, Biancone, O’Brien, Freuler, Richards, Lodi, Hwang, Toffolo, Aguilera, Lingard, Kouyat, Hennessey et Henderson ont tous atterri au City Ground avant une date limite. jour’ dans lequel ils ont mis le maillot rouge sur Boly (Wolverhampton), Bowler (Blackpool) et Bad (Rennes). 17 footballeurs sont également partis et Bowler, Hwang et Aguilera ont été prêtés. Une folie.

Chelsea domine le marché

Le « blues » post-Abramovich de Todd Boehly a « jeté » la baraque par la fenêtre (279 millions) bouchant le trou fait dans leur défense par les marches libres de Rdiger (Real Madrid) et Christensen (Barcelone) avec Fofana (Leicester, 80,4) et Koulibaly (Naples, 38) en plus de Cucurella (65,3, Brighton), Sterling (City, 56,2), Chukwuemeka (Aston Villa, 18), Slonina (Chicago, 9.09)… De nombreuses arrivées, avec la confirmation tardive d’Aubameyang (Barcelone, 12), la dernière “bombe” dont ils avaient besoin après les adieux de Lukaku (Inter) et Werner (RB Leipzig), et l’arrivée de Zakaria en prêt. Ils avaient besoin d’un «9» et il est venu sur le klaxon. Tuchel a de nouvelles pièces pour tout concourir.

Les cinq clubs qui ont le plus dépensé en Premier ministre

  1. Chelsea : 279 millions d’euros
  2. Manchester United : 238 millions d’euros
  3. West Ham : 182 millions d’euros
  4. Tottenham : 170 millions d’euros
  5. Forêt de Nottingham : 162 millions d’euros

Source: transfermarkt

Manchester United est également monté (238). J’ai signé Antony (l’inscription la plus chère de l’été pour 95 fixes plus cinq variables en Ajax), Casemiro (Real Madrid, 70), Lisandro Martínez (Ajax, 57), Malacia (Feyenoord, 15), Eriksen (Brentford, libre) et le transfert de Dubravka (Newcastle). Ten Hag, dans sa première au Teatro de los Sueos, aura des osiers à concourir après avoir perdu contre Pogba (Juve), Matic (Rome), Cavani (Valence), Lingard et Henderson (Forest), Telles (Séville)… qui reste est Cristiano Ronaldo.

haland l’étoile

Manchester City, sixième en investissement de footballeurs dans le Premier ministre, a fait la signature vedette du marché en Angleterre avec Haaland. Les 60 “kilos” payés à Dortmund et ses neuf buts en cinq matchs confirment qu’il est un ajout gagnant. Kalvin Phillips (Leeds, 49), Sergio Gómez (Anderlecht, 13), Ortega (Arminia, libre), Julin Álvarez (River Plate) et l’arrivée tardive d’Akanji (Dortmund, 17,5) complètent le marché pour un champion (139,5) qui a perdu Gabriel Jesus, Sterling, Zinchenko…

Haaland est définitivement né pour marquer des buts : ‘hat-trick’ en 38 minutes !

Le Brésilien (52,2) et l’Ukrainien (35) ont rejoint un Arsenal qui mène le Premier ministre à plein. Arteta a également continué à façonner son équipe avec Fabio Vieira (Porto, 35 ans), Turner (Nouvelle-Angleterre, 6,36) et Marquinhos (Sao Paulo, 3,5) perdant 132 “kilos”. Pour l’instant ça marche comme un Tottenham à l’image et à la ressemblance de Conte : Richarlison (Everton, 58), Bissouma (29,2), Udogie (Udinese, 18), Spence (Middlesbrough, 14,7), Perisic (Inter, libre), Forster (Southampton, libre) et Lenglet (Barcelone, prêté) améliorent les ‘éperons’.

Liverpool, dans le doute au début du Premier ministre, s’est retrouvé sans Man (Bayern, 32 ans) et a signé Darwin Nez (Benfica, 75 ans). Un changement radical de tête que l’équipe rouge n’a pas permis à l’Uruguayen face à Palace de voir. Ils ont également signé le jeune Fabio Carvalho (Fulham, 5,9), qui compte déjà des minutes et des buts avec l’équipe première, Ramsay (Aberdeen, 4,9) et à la dernière minute Arthur (Juventus, en prêt). Le milieu de terrain brésilien donne à Klopp plus d’options dans une moelle épinière dans laquelle Thiago, Keta, Henderson sont blessés…

West Ham sur le podium

Au-delà des «Big Six», les autres clubs Premier ont été un rouleau compresseur pour le football européen. West Ham, avec 182 millions, était le troisième plus grand dépensier du vieux continent après avoir signé Paquet (Olympique Lyon, 43), Scamacca (Sassuolo, 36), Aguerd (Rennes, 35), Cornet (Burnley, 20.7), Emerson (Chelsea, 15.4), Kehrer (PSG, 12), Downes (Swansea, 10.65 ) et Areola (PSG, 9.3). Les Wolves ont également passé la barre des 100 avec Nunes (Sporting CP, 45), Guedes (Valence, 32,6), Collins (Burnley, 24,3), Kalajdzic (Stuttgart, 18) et Hee-chan Hwang (RB Leipzig, 16,7).

Les cinq signatures les plus chères du premier ministre

  1. Antony (Manchester United) : 100 millions d’euros
  2. Fofana (Chelsea) : 80,4 millions d’euros
  3. Darwin Nez (Liverpool) : 75 millions d’euros
  4. Casemiro (Manchester United) : 70 millions d’euros
  5. Isak (Newcastle) : 70 millions d’euros

Source: transfermarkt

Newcastle (136 millions avec Isak (Real Sociedad, 70), Botman (Lille, 37), Targett (Aston Villa, 17,5) et Pope (Burnley, 11,5) et Leeds (105,64 à Aaronson (RB Salzburg, 32,84), Sinisterra (Feyenoord , 25), Adams (RB Leipzig, 17), Kristensen (RB Salzbourg, 13), Marc Roca (Bayern, 12), Gyabi (City, 5,8) et Joel (Betis, libre). Après les départs de Raphinha (Barcelona) et Phillips (City), Vctor Orta a fait de la magie.

Fulham, qui a recruté Carlos Vinicius (Benfica), Kurzawa (PSG), Daniel James (Leeds) et Willian (Corinthians) lors de la dernière journée, et Southampton, qui a repris Caleta-Car (Marseille), Maitland-Niles (Arsenal) , Larios et Edozie (Ville) proches de la fermeture, Ils ont encouragé la fin d’un marché dans lequel le premier ministre a une fois de plus montré qu’il n’avait pas de rival. Il en a été ainsi au cours de la dernière décennie. Et que Leicester, jusqu’à ce qu’il signe Faes (Reims, 17 ans) n’avait pas passé tout l’été. Il n’est jamais tard.

Lire aussi  Haertz pose déjà avec un maillot d'Arsenal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App