Premier League : Haaland à City : un transfert de 350 millions d’euros… et de nombreuses commissions

Les chiffres du transfert font le tour de la presse allemande et anglaise depuis des semaines et sont plus ou moins claires, sans être officielles, nous insistons. Le premier paiement que le club a formé par Pep Guardiola serait la fameuse clause de sortie imposée par le BVBqui s’élève à 75 millions d’euros plus 10 autres dans différentes variables qui finiraient par rendre possible la sortie d’un Haaland qui, ne l’oublions pas, termine son contrat au Borussia en 2024. Ce prix, en tout cas, et bien qu’il soit cher, est bien inférieur au prix du marché du joueur, que le site spécialisé ‘transfermarkt’ l’évalue à 150 millions d’euros.

Le plus gros montant de l’opération est le salaire présumé du footballeur en Angleterre. Les chiffres (en valeurs brutes, et non nettes) sont effrayants. Haaland pourrait recevoir annuellement en Manchester environ 40 millions d’euros pour chacune des cinq saisons à signer avec le Ville. C’est-à-dire environ 200 ‘kilos’ sans compter les fameuses primes qui ornent le contrat de tout crack qui se respecte. Oui Haland pas être une exception.

Haaland fait partie des 5 mieux payés au monde

Si ce salaire est confirmé, le footballeur norvégien pourrait être parmi les cinq mieux payés au monde, en attendant, oui, le nouveau contrat qu’il signera aussi Kylian Mbappé cet été, que ce soit dans le Real Madrid (vraisemblablement) ou au PSGau cas où il renouvellerait pour l’équipe parisienne.

Et puis c’est le chapitre des commissions, la partie la plus surprenante de cette opération. La plus grosse commission serait pour l’agence de représentation du footballeur, dirigée, jusqu’à sa mort récente, par Mino Raiola. Selon ces chiffres, cette société prendrait 40 millions d’euros, payés par City, et 10 autres, payés par le Borussia, qu’il récompenserait ainsi les agents de Haaland pour leur fidélité au club allemand.

Lire aussi  Premier League : L'affaire Haaland : c'est une mine d'or pour tout le monde

Pep Guardiola a déjà dépensé 1 077 millions en transferts

Tout n’est pas là. Le chéquier des Emirats Arabes, d’où vient l’argent de la City, devrait également se débloquer (à peine environ 30 millions d’euros…) pour récompenser le père du footballeur, Alf-Inge, ancien joueur du club anglais à l’époque (2000-03).

Bref, si vous faites le calcul, les chiffres dépassent les 350 millions d’euros, inatteignables pour beaucoup, mais pas pour City, qui a déjà dépensé, durant l’ère Pep, quelques 1 077 millions d’euros de transferts, répartis sur les six dernières campagnes. Plus de bois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App