Premier League : L’avenir de City : Premier, renouvellement de Pep, Haaland, “nouveau” stade…

Conquérir le premier ministre. De toute évidence, il est la première et la seule cible de City pour le moment. Les “cityzens” prennent un seul point à Liverpool avec quatre matchs à jouer. Leurs rivaux seront Newcastle (ce dimanche), les Wolves, West Ham et Villa. Son poursuivant, ‘Pool’ de Klopp, devra faire face à ces obstacles : Tottenham (ce samedi), Villa, Southampton et Wolves. Passer d’une bonne saison à une saison désastreuse sans aucun titre peut dépendre de la victoire en Premier League : ils ont perdu la finale de la Communauté, les demi-finales de la FA Cup et des Champions, et dans le Carabao ils sont tombés en huitièmes de finale contre West Ham.

Pep Renouvellement. Cela semble à peu près sur la bonne voie, du moins jusqu’avant la débâcle européenne. Et il ne semble pas que Pep soit un chiffre qui dépende (tant) des résultats, compte tenu d’où il vient et de ce qu’il a gagné, localement, avec City (trois Premier, une FA Cup, quatre Carabao et deux Communauté). Le club et l’entraîneur semblent avoir leur renouvellement bien avancé pour deux années supplémentaires, jusqu’en 2025. Son contrat actuel se termine en 2023. Il renouvellerait, s’il était confirmé, pour les mêmes années (deux) qu’en 2020, lorsque son contrat terminé en 2021 .. L’accord pourrait être conclu.

Haland. En Angleterre, tout le monde tient pour acquise la signature d’Erling Haaland pour City, celui qui fut le club de son père, Alf-Inge (2000-03), qui a d’ailleurs dû prendre sa retraite à Manchester après une grave blessure. En effet, le renouvellement de Guardiola serait étroitement lié à l’arrivée de Haaland comme moyen de convaincre le Norvégien de se rendre chez l’actuel leader du Premier ministre. À Manchester, ils attendent l’annonce officielle bientôt. Il signerait pour cinq ans et serait la grande star de l’équipe. C’est vrai que Pep n’aime pas ce type de ‘9’, mais la force du club et le crack qu’est Erling l’emportent dans ce cas. Indépendamment de ce qui se passe avec Erling, un autre attaquant, l’Argentin Julin Álvarez, renouvellera l’attaque “cityzen”. Une nouvelle illusion.

Lire aussi  United conclut la signature de l'une des plus grandes promesses de l'Angleterre

Agrandissement du stade Etihad. Le stade « cityzen » a été construit en 2002 et compte actuellement 55 017 spectateurs. Les fans de City ne sont pas trop fougueux, mais si le club veut grandir, ils prévoient de le faire grâce à un meilleur stade. L’idée est d’agrandir la tribune nord (stand) et de la rendre égale à la tribune sud, qui a déjà été agrandie il y a quelques années. Ce n’est pas officiel, mais dans le club, ils gèrent cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App