Bundesliga : “Notre rival n’est pas le Real Madrid, c’est Netflix”.

Carsten Cramer PDG du club, a donné une interview à la ‘NZZ’ dans laquelle il a fait quelques grandes déclarations et confirmations : ils ne demanderont pas plus de 15 euros pour une place debout (au “mur jaune”) en Ligue des Champions, ils refusent les sponsors saoudiens ou qataris…. et c’est pour ça qu’ils ne comprennent pas (toutes) les critiques des tribunes. Même si certains d’entre eux les comprennent. Et il aime que les fans du BVB soient critiques.

“Nous sommes positifs sur le nouveau format de la Ligue des champions parce que a) c’était la seule chance d’éviter la Super League et b) 6 des 8 groupes de la phase de groupes actuelle avec des équipes éliminées précocement suggèrent que les doutes sur le format actuel sont justifiés. Nous pensons qu’à l’avenir, le sport sera plus équitable et qu’une grande partie ne dépendra plus de la chance du tirage au sort’.Cramer s’explique tout d’abord lorsque le journaliste lui dit que les supporters ‘ne pensent qu’à l’argent’.

Nous sommes positifs sur le nouveau format de la Ligue des champions parce que a) c’était la seule possibilité d’éviter la Super League.

Il parle également de l’importance de la présence de “vrais” supporters dans les tribunes : ‘Le football doit rester accessible et abordable pour tout le monde. Les sièges de nos sponsors dans le stade sont limités à 5 %. Nous avons 28 000 billets abordables, soit plus que n’importe quel autre club en Allemagne. Ces billets sont un tiers de la capacité du stade à un prix moyen de 15 euros, y compris le transfert gratuit en transports publics’.

Les joueurs de Dortmund célèbrent le

Les joueurs de Dortmund célèbrent leur dernière victoire.

À la question de savoir si l’Arabie saoudite pourra sponsoriser le club, Cramer est clair : ” Non. Je ne pense pas. Nous faisons attention à la provenance de l’argent. J’exclus l’Arabie saoudite et le Qatar. compte tenu des circonstances politiques actuelles.

Nous faisons attention à la provenance de l’argent. J’exclus l’Arabie saoudite et le Qatar comme sponsors compte tenu des circonstances politiques actuelles.

Mais la principale critique du supporter de Dortmund concerne le p.Car son équipe n’arrive pas à retenir ses stars. Haaland et Bellingham, par exemple. Cramer défend le fait qu’ils sont allés dans deux des meilleures équipes du monde… pas des rivaux directs. Et il a un message : ” Les gars, faites-nous un peu confiance. Nous avons des ambitions et nous ne voulons pas seulement atteindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le succès passe aussi par les résultats financiers’.

En fin de compte, notre concurrent n’est pas le Real Madrid, mais Netflix. Ou une autre activité de loisir

Il laisse également une réflexion intéressante : ” Le football a beaucoup à voir avec la culture et les rituels. Avec la tradition. Avec l’histoire. En Formule 1, vous regardez moins le passé. Les voitures doivent passer à l’étape suivante en termes de confort. Le football est plus axé sur la décélération. Cependant, nous devons nous développer. En fin de compte, notre concurrent n’est pas le Real Madrid, mais Netflix. Ou une autre activité de loisir. Nous devons nous assurer que la nouvelle génération s’intéresse toujours au football.

Lire aussi  Bundesliga : L'agent d'Alphonso Davies : "Parlez toujours à Alaba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App