Diego Maradona

D’évidence, Diego Maradona est un joueur qui a marqué son temps. Il a pu montrer ses qualités très tôt et les clubs où il a joué pendant la première partie de sa carrière lui doivent leurs plus grands succès. Mais, ces succès se sont aussi accompagnés d’une part d’ombre particulièrement visible dans la deuxième partie de sa carrière. 

 

Diego Maradona, précocité d’un grand joueur (1972 – 1982)

Diego Maradona est né le 30 octobre 1960. Il est l’aîné d’une fratrie de 3 garçons. Ses parents sont d’origine modeste et les débuts dans l’existence de Diego Maradona se passent dans le bidonville Villa Fiorito dans la banlieue de Buenos Aires, en Argentine. 

Villa Fiorito
Villa Fiorito

Cette enfance a conditionné le développement du futur champion. C’est dans la rue que Diego Maradona apprend et pratique le football, jusqu’à plus soif. 

Jamais le grand joueur n’oubliera ses débuts. Ses prises de position en faveur des plus pauvres, ses « coups de gueule » contre les puissants, ses mauvais gestes quand il se sentira mal traité, viennent, notamment, de là et contribuent, en plus de son extraordinaire talent, à son immense popularité.

 

Attaquant vedette du Argentinos Juniors

Le talent de Diego Maradona a été très vite remarqué. A peine adolescent, il joue pour le club Argentinos Juniors, s’amuse à faire des démonstrations époustouflantes pendant les mi-temps, et .. passe à la télé ! Il vient tout juste d’avoir 12 ans.

Maradona enfant
Le talent de Diego Maradona a été très vite remarqué.

j’ai deux rêves, dit-il alors à la personne qui l’interviewe, disputer une coupe du monde et la remporter avec l’Argentine. 

Rêves, on ne peut plus prémonitoires, comme on le sait, et qu’il réalisera 14 ans plus tard. 

Boca Juniors, club champion d'Argentine. 
Boca Juniors, club champion d’Argentine.

Il excelle tellement dans son club qu’il y devient joueur professionnel alors même qu’il n’a pas encore 16 ans ! Il va y rester jusqu’en 1981. Date à laquelle, il fera l’objet d’un transfert faramineux, un des tout premiers, pour aller jouer pour le compte du Boca Juniors, club champion d’Argentine. 

 

Jeune recrue du FC Barcelone (1982-1984)

Il ne reste pas longtemps au Boca qui s’est lourdement endetté pour l’avoir. Non sans avoir marqué 28 buts en 40 matchs et été sacré champion d’Argentine avec son club. En 1982, il rejoint donc le FC Barcelone, le Barça, pour 7,3 millions de dollars.  Un record !

Jeune recrue du FC Barcelone
Jeune recrue du FC Barcelone

Il y passe deux saisons en demi-teinte. Signe avant-coureur, sa première rencontre avec les « culés », les supporters du Barça,  n’est pas particulièrement chaleureuse. Puis, Le courant a du mal à passer avec l’entraîneur du moment, Udo Lattek. Enfin, les rencontres où joue « el pibo de oro » sont parfois émaillées de gros incidents.

Comme le violent coup de pied qu’il lance à Joao Batista, qui fait partie de l’équipe du Brésil, pendant la Coupe du monde 1982 ou encore la bagarre générale qu’il déclenche pendant la Coupe du roi 1984 en s’en prenant au défenseur de l’Athletic BilbaoAndoni Goikoetxea

C’est aussi à cette époque qu’il commence à prendre régulièrement de la cocaïne.

SSC Napoli
SSC Napoli

Il quitte le Barça en 1984 pour le SSC Napoli, qui déboursera près de 12 millions de dollars pour son transfert. Il aura quand même marqué 38 buts en 58 matchs, pendant son bref passage au Barça.

 

Les heures de gloire de Diego Maradona (1984 – 1991)

 

Champion d’Italie

Avec son arrivée au SSC Napoli commence pour Diego Maradona la période la plus glorieuse de sa carrière et le joueur laisse éclater toute l’étendue de son talent. 

Rien ne pouvait laisser deviner une telle gloire. Car, lorsqu’il prend son maillot au SSC Napoli, il prend le maillot d’un club qui végète en bas du tableau de la série A du championnat italien.

Mais l’accueil des tifosi du club n’a rien à voir avec celui des culés du Barça. Ils sont près de 70 000 à venir le voir à sa première présentation. Dès sa première participation, le club grimpe en milieu de tableau et à la saison suivante, en 1985-1986, il fait partie des trois meilleurs clubs de la série A.

A partir de là, le club confirmera son leadership en Italie en remportant en 1990, à la fois, le championnat d’Italie et la super coupe d’Italie.

 

Champion d’Europe

Si pour la saison 1986-1987, le Napoli ne parvient pas à aller plus loin que les 32e de finale, il se rattrape bien pour la saison 1988 – 1989 où il remporte la coupe de l’UEFA.

 

Un nouveau surnom donné à Maradona 

Après « Peluso« , « El Diez« ,  « Le maître » ou encore « Dieguito« , Diego Maradona y gagne un nouveau surnom, celui de « 10/10 »

 

Champion du monde

A 12 ans, il en avait rêvé, à 26 ans, il  réalise son deuxième rêve : remporter la coupe du monde avec l’Argentine. Pour sa deuxième participation à la coupe du monde, en 1986, il scelle la victoire de l’Argentine en marquant le but final contre la RFA. 

Le rôle joué par Diego Maradona dans cette coupe du monde est quasi divin. En quart de finale contre l’Angleterre, il marque un but de la main, mais l’arbitre ne le voit pas, Diego Maradona, dira alors que ce but est celui de la main de Dieu

Façon de se racheter, pendant le même match, il marque peu après, à la 55 ème minute, un deuxième but tellement exceptionnel qu’il est connu comme le but du siècle ou le but aux anglais

Parti de son camp, Diego Maradona parvient à dribbler 5 joueurs anglais, à tromper, en fin de course, le gardien et à marquer le but de la victoire. L’Argentine gagne par 2 buts à 1 et se qualifie pour les demi-finales.

Gooool ! Goooooool ! Je veux pleurer, oh saint Dieu, vive le football ! Quel but ! Diegol ! Maradona ! Je pleure, excusez-moi ! Maradona, dans une course mémorable, dans le meilleur match de tous les temps ! Petite comète, de quelle planète êtes-vous venu, laissant tant d’anglais pleurant devant l’Argentine ? 

Dira le journaliste sportif Victor Hugo Morales dans un commentaire d’anthologie. Diego Maradona participera à une troisième coupe du monde en 1990, mais déjà les heures sombres commencent à dominer la vie de Diego Maradona et l’Argentine s’inclinera en finale devant la RFA.

L’année 1986 se termine en beauté pour Maradona qui enregistre la chanson Querida amiga avec la célèbre chanteuse argentine Pimpinela

 

Les heures sombres de Diego Maradona

 

Elles ont commencé à se manifester pendant le bref passage de Diego Maradona au Barça. Le jeune joueur s’y fait remarquer par une vie hors club qui finit par déranger. 

Son transfert à Naples n’arrangera rien. Bien au contraire ! Il y noue des liens sulfureux avec la mafia locale. Devient même aux dires de certains repentis, un véritable narco trafiquant.

En tout cas, grand consommateur de cocaïne, son état physique se délabre peu à peu et condamné en 1991, à 15 mois de suspension et à 14 mois de prison avec sursis, Diego Maradona n’est bientôt plus que l’ombre de lui-même.

Diego Maradona n'est bientôt plus que l'ombre de lui-même.
Diego Maradona n’est bientôt plus que l’ombre de lui-même.

Il quitte le SCC Napoli, qui lui doit tant en 1992, joue une saison pour le FC Séville, puis va finir sa carrière sportive, là où elle a commencé, avec les Boca juniors en Argentine, de 1995 à 1997. 

Un temps sélectionneur de l’équipe d’Argentine, un temps entraîneur  d’équipes de football comme, par exemple,  celles du club Al Wasi Dubaï, du Fujaïrah Sports Club des EAU, ou encore des Dorados de Sinaloa,  parfois, consultant sportif pour une chaîne télé, Diego Maradona va passer les quelques années qui lui restent à vivre, avant sa mort le 25 novembre 2020, à 60 ans, à essayer d’échapper au fisc italien, auquel il doit des sommes énormes. 

 

L’héritage de Diego Maradona : un palmarès béton et une légende dorée

 

Le palmarès béton de Diégo Maradona

En équipe, ou à titre individuel, Diego Maradona a tout gagné. Le nombre de ses sélections en club ou comme  international est impressionnant. Entre autres, sacré joueur de l’année en  1986, sans aucun doute la meilleure, celle de la coupe du monde, il a reçu le ballon d’or France football pour l’ensemble de sa carrière en 1995. Une récompense qui a du lui faire chaud au cœur alors que son ultime  participation y est très controversée. Et, surtout, il est considéré comme joueur du siècle devant Pelé et Eusébio.

 

La légende dorée de Diego Maradona

Chacun a pu voir les images de foules en pleurs à l’annonce de sa mort. La preuve, s’il en était besoin, que Diego Maradona était plus qu’un joueur et qu’au-delà de ses victoires sur le terrain, de ses difficultés personnelles, peut-être même à cause d’elles; aussi, il occupe à jamais une place privilégiée dans le cœur de millions de passionnés du football. 

Deux stades portent désormais son nom. Celui des Argentinos juniors, qui ont vu ses débuts, à Buenos Aires, et celui du Napoli, où il a passé ses meilleures années, à Naples, troisième stade d’Italie.

Enfin, sans qu’on en comprenne toujours le sens, une église maradonienne qui rassemble près de 100 000 adeptes dans 60 pays, mais , principalement, en Argentine, en Espagne et au Mexique, est née à Rosario en 1998 et lui voue un culte particulier, dont le tétragramme D10S est le signe de reconnaissance.

coupe du monde
Maradona avec la Coupe du monde

Quoiqu’il en soit, joueur exceptionnel, s’il en fût, Diego Maradona peut être considéré, incontestablement, comme un dieu du stade

 

 

 

 

 

  • Diego Maradona – Documentaire 2019
  • ULTRA RARE !! Sticker DIEGO MARADONA "WORLD CUP STORY" Panini
    Neuf
  • Suspension Diego noir et doré 6 ampoules
  • Ma vérité
  • ULTRA RARE !! Sticker DIEGO MARADONA "WORLD CUP STORY" Panini
    Neuf
  • Poignée de porte sur plaque champagne - San Diego - Hoppe et cie
  • Moi, Diego
  • adesivo diego maradona napoli argentina sticker aufkleber autocollant pegatina
    Neuf
  • Ensemble san diego petite plaque - Modele : Cle L - Teinte : Noir 9714 - HOPPE
  • HWC Trading Photo A4 avec autographe imprimé Diego Maradona Napoli pour les fans et supporters – A4
    ✯ Un cadeau qui sera grandement apprécié – Marquez un gagnant de classe mondiale avec cette photo imprimée signée de l'une des légendes de football les plus célèbres au monde, Diego Maradona. Un cadeau de qualité pour eux et un cadeau qui vous fera gagner des points ✯ Vous ne trouverez pas un meilleur produit - Les fans et les collectionneurs de tout âge seront ravis de recevoir ce produit à l'aspect authentique qui fera une belle pièce de collection Prêtes à offrir : nos impressions A4 (297 x 210 mm) sont livrées sans cadre sur un élégant support noir mat. Léger, mais de qualité supérieure - Parfait pour un anniversaire, Noël ou toute autre occasion ✯ Grande taille, haute qualité et belle finition : fabriquée de manière professionnelle dans notre studio, cette impression dispose d'une image de qualité supérieure avec une copie imprimée de l'autographe de cette célébrité. Monté sur une feuille cartonnée noire mate sans acide, tous fabriqués dans nos locaux. Une excellente idée cadeau
Powered by Live Score & Live Score App