Ligue 1 : C’est le meilleur PSG de l’histoire : 33 jetons, deuxième club le plus valorisé et avec des doutes sur le contrôle financier

L’équipe dirigée par Mauricio Pochettino rassemble une constellation d’étoiles et est postulé comme le grand candidat pour gagner la Ligue des Champions. 
Ceci car ils ont intégré cet été des joueurs comme Achraf, Donnarumma, Messi, Sergio Ramos ou Wijnaldum, en plus d’avoir réussi à rester avec un Mbappé à une saison de son contrat et qu’il voulait signer pour le Real Madrid.
Le feuilleton Mbappé connaîtra son dénouement en janvier

Au total, ils ont été 33 joueurs de l’équipe première -en France il n’y a pas de limite- après un marché sur lequel ils ont vendu pour un total de 9 millions : Aréole à West Ham (2) et de Boulanger au Bayer Leverkusen (7). Dans les les dépenses : 76 millions pour les signatures d’Achraf (60) et l’exécution de l’achat de Danilo Pereira à Porto (16). La signature de Nuno mendès, attribué avec un achat obligatoire de 8 millions, ne compte pas cette année.

Cela vous place, selon les valeurs de Marché des transferts, comme lui deuxième club le plus précieux au monde par valeur de modèle avec 998,95 millions euros, juste derrière un Manchester City qui « vaut » 1000,4 millions. Dans ce top 10 se trouvent les Real Madrid (783,5 millions), le Sporting (758,9 millions) et le FC Barcelone (696).

La polémique sur le contrôle financier

L’une des choses qui a suscité le plus de polémique durant l’été parisien a été la contrôle financier après avoir intégré des acteurs de classe mondiale que, bien que pour beaucoup aucun transfert n’ait été payé, ils ont des salaires élevés dans une entité qui en était déjà caractérisée.

En effet, après la fin de la saison 2020-21, Leonardo, directeur sportif du PSG, communiqué à la DNCG -Direction nationale du contrôle de gestion- que le L’objectif du club était d’atteindre environ 180 millions de ventes avant le 31 août. Cependant, cette « tâche » proposée par l’équipe de la capitale n’était pas une obligation, puisque si le propriétaire d’un club démontre qu’il a de l’argent pour compenser les pertes subies, il n’y a pas de pénalité. C’est-à-dire Le PSG n’a enfreint aucune règle. La formule est claire : Plus d’argent est injecté du Qatar et communiqué à cet organisme.

Moment historique : c’était les débuts de Messi avec le PSG… et la folie du stade

En fait, durant l’été, les médias français avaient déjà spéculé avec un marché sur lequel le PSG avait prévu de réaliser plusieurs ventes, se demandant même si le transfert Mbappé finira d’équilibrer les comptes en une seule fois. Maintenant, la réalité est très différente, et des joueurs comme Des murs ou Gueye pour ceux qui étaient censés obtenir une bonne somme sont toujours dans l’équipe, ainsi que d’autres qui étaient sur la rampe de sortie comme Rafinha, Kurzawa, Draxler, Kehrer ou Diallo.

Freinage à une signature marseillaise… « aidé » par deux Espagnols

Et, comme les comparaisons sont odieuses, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et fait monter le cri dans le ciel tant en France que dans le reste de l’Europe a été la Performance de la DNCG face à l’Olympique de Marseille. RMC Sport rapporté ce mardi que le club présidé par Pablo Longoria il ne pouvait pas signer Amine Harit jusqu’à ce qu’il vende un joueur afin qu’il puisse équilibrer le et ne pas augmenter le poste « indemnités de mutation et masse salariale ». Enfin, hier, il a été inscrit depuis l’espagnol lvaro Gonzlez et Pol Lirola ont accepté de baisser leur salaire.

Cela a créé un mauvais précédent, et des sources du football français reconnaissent à ce journal le malaise des différents clubs face à ce qui s’est passé. Ils ont tous soigneusement observé les traces d’un Le PSG qui a déjà annoncé des pertes de plus de 200 millions et qu’il a même été contraint de faire un ERTE parmi ses salariés en raison de la grave crise déclenchée en début d’année par les droits télévisuels de Ligue 1.

Nagelsmann inculpe le PSG et le « fair-play » financier

Maintenant, après avoir pu conserver Kylian Mbappé en s’accordant le « luxe » de refuser 200 millions, le PSG restera longtemps sur toutes les lèvres. Pour le moment, dans la liste A de la Ligue des champions qu’Uefa.com a rendue publique cet après-midi, ils ont été laissés de côté. Kurzawa, Rafinha, Sergio Rico et Juan Bernat . La liste est composée de 25 footballeurs… et de 8 joueurs formés au club.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App