Le marché se termine par l’effondrement du premier ministre… et plusieurs surprises.

Aussi, slo Radu Dragusn, qui a troqué le Genoa pour Tottenham en échange de 25 millions d’euros, entre dans le top 10 des recrues les plus chères de cette fenêtre de transfert hivernale de la Premier League. Une contraction des dépenses sur le marché anglais qui s’est également étendue au Championship, qui a déboursé 34 millions en janvier dernier et a vu ses dépenses réduites à 25.

Sommaire

Le ballon de la Serie A

L’une des plus grandes nouvelles de cette fenêtre d’hiver a été la La Serie A, qui a porté ses investissements à 101 millions alors que, l’année dernière, elle n’avait dépensé que 32 millions.

À l’exception de la Lazio, de l’Udinese et de Cagliari, tous les autres clubs ont fait des recrutements. Le roi, sans aucun doute, est le Napoli de Mazzarri. Dans leur objectif de redresser leur situation (neuvième de Serie A), ils ont investi 21 millions d’euros dans quatre joueurs.Ngonge, Mazzocchi, Hamed Junior Trao et Dendonker.

Le moteur de la Ligue 1

La France a montré que pas seulement le PSG a de l’argent à dépenser et a augmenté son investissement de 132 à 173 millions par rapport à l’hiver dernier. La ligue qui a le plus dépensé sur ce marché. Pour l’anecdote, le Brasileirao a été la deuxième ligue la plus dépensière avec 146 millions.

Comme d’habitude, l’équipe de Luis Enrique a fait signer deux perles du Brésil : Gabriel Moscardo et Lucas Beraldo. Cependant , les grands mouvements ont eu lieu à Lyon et à Marseille. Tous deux ont fait venir cinq joueurs, dépensant respectivement 38 millions et 22 millions.

L’Allemagne sort le grand jeu

Avec le Bayern Munich, le RB Leipzig et l’Eintracht Francfort, la Bundesliga a une fois de plus montré sa force lors de la fenêtre de transfert hivernale. À eux trois, ils ont déboursé 86 % des 79 millions dépensés dans le championnat allemand. Les Bavarois ont fait venir Sacha Boey (deuxième recrue la plus chère), tandis que les hommes de Marco Rose ont opté pour Elfij Elmas (quatrième). pour remplacer Forsberg.

Pas de nouvelles d’Arabie

La nouvelle la plus surprenante de ce marché a été la l’endiguement drastique dont a fait l’objet la Ligue saoudienne. après avoir mis l’Europe sens dessus dessous il y a quelques mois. Les 23 millions qu’ils ont investis ne concernent que la signature de Renan Lodi. pour Al-Hilal. En d’autres termes , Seulement 2 % des 950 qu’ils ont dépensés pendant l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App