Avis : Le plus du ‘MUST’ : “Dybala ne me va pas à Barcelone… ou Atltico”

Le plus du ‘MUST’ 7.0 : “Dybala ne me va pas à Barcelone… ni à l’Atltico”

Sommaire

Italie, hors du monde

Une Coupe du monde sans l’Italie, c’est moins une Coupe du monde.La défaite face à la Macédoine du Nord (0-1)J’ai laissé le champion d’Europe en titre hors de la Coupe du Monde… pour la deuxième édition consécutive !!! Un événement sans précédent dans l’histoire. La Macédoine a été la « goutte qui a fait déborder le vase » une longue liste d’accidents qui ont abouti dans la ‘tragédie de Trajkovski’ : les penaltys manqués par Jorginho dans le double engagement avec la Suisse (0-0 et 1-1), les déboires avec la Bulgarie (1-1) et l’Irlande du Nord (0-0)…

Pourquoi la misère ! Le but de Trajkovski qui laisse à nouveau l’Italie hors d’une Coupe du monde

Un trébuchement occasionnel… ou causal ? Répondre Irati PratBRAND partenaire et expert ‘calcium’ : “Depuis qu’ils ont été champions d’Europe à Wembley, l’Italie n’a pas relevé la tête. Des problèmes de buts qui ont fait souffrir la “Azzurra” dans des matches théoriquement abordables. Bulgarie, Suisse et maintenant Macédoine du Nord. Mancini est-il seul responsable ? Non. Devez-vous finir votre étape en Italie ? Peut-être oui. Il n’a pas été en mesure de trouver des solutions aux problèmes qui se sont posés.”

Paulo Dybala a-t-il sa place à Barcelone ou à l’Atlético ?

Le non-renouvellement de Paulo Dybalapar la Juventus a déclenché une tempête sur le marché. Logique. Le contrat de ‘La Joya’ se termine en juin et sera libéré. Difficile de résister à la tentation de signer gratuitement l’un des plus grands “talents purs” de la Serie A. En effet, l’intérêt de Barcelone et de l’Atlético est vite revenu sur le devant de la scène. Maintenant, Dybala s’intègre-t-il dans les plans de Xavi et Simeone ?

Ma réponse est non’. Au moins en tant qu’acteur principal. Et c’est que, sur le plateau, c’est difficile de ‘connecter’. Son meilleur poste est celui de deuxième attaquant, un rôle qui n’existe pas dans le 1-4-3-3 actuel de Bara. Il pourrait jouer à droite, à l’intérieur, reproduisant le rôle de Messi, avec qui il a rarement réussi à “cohabiter” en Argentine. Cela ne semble pas être la priorité de Xavi, qui, depuis son retour au Camp Nou, a montré sa préférence pour jouer avec des ailiers ouverts et tranchants. Voir Dembl ou Adama Traor. Raphinha (Leeds) conviendra mieux à ce profil.

Dybala quitte la Juventus de Turn

Le problème à l’Atlético, c’est la compétition. Siméon, qui s’est toujours senti tendre pour son compatriote, il a des joueurs de deuxième ligne partout : Joao Flix, Griezmann, Lemar, Cunha, Correa… Il y a un an, les portes du Wanda Metropolitano étaient ouvertes, mais la situation actuelle de Joao Flix décourage sa signature.

L’Uruguay s’envole avec Diego Alonso

Ce n’est pas une “tornade”, ce n’est pas un “cyclone”… c’est Diego Alonso. L’ancien attaquant de Valence, Atltico, Racing, Malaga et Murcie a “ressuscité” l’Uruguay. La “Céleste” avait un “pied” hors de la Coupe du monde lorsqu’elle a décidé de se passer du “Maestro” Tabrez après 15 ans à sa tête. Cinq matchs sans victoire et quatre défaites consécutives l’avaient fait chuter à la septième place de la CONMEBOL.

Diego Alonso a “remis les piles” avec l’aide de “El Profe” Ortega. Trois victoires en trois matches contre le Paraguay (0-1), le Venezuela (4-1) et le Pérou (1-0) ont scellé le passage de l’Uruguay à la Coupe du monde… avec une journée d’avance. L’ancien entraîneur de Pearl, Pachuca, Monterrey ou encore l’Inter Miami a su allier le mélange entre vétérans et nouveaux venus. À son crédit, il faut parier sur Rochet comme gardien de but, l'”oublié” Mathas Olivera comme “3” et Facundo Pellistri sur l’aile.

Bale nous a privé de voir un énorme footballeur

Bale peut charger contre le Real Madrid, contre la presse espagnole ou contre le “sursum corda”… mais son seul problème s’appelle Gareth Frank Bale. Bale lui-même est celui qui, de sa propre initiative, a démissionné il y a trois ans et nous a privés de voir un immense footballeur. Madrid lui a donné les “clés du stade” après le départ de Cristiano, mais l’ancien joueur de Tottenham a préféré devenir “la comète de Halley”. Il n’est vu que lorsqu’il joue au Pays de Galles.

Ce qui manquait! Double de buts de Bale : Coup franc magistral et frappe du pied gauche dans la lucarne

“L’Autriche-Pays de Galles a nécessité toute ma préparation ces derniers mois”, a-t-il déclaré sans rougir. Son énorme doublé face à l’Autriche (2-1) mettre les ‘dragons’ en finale du repêchageloin d’être une source de fierté, devrait servir à faire ressortir les couleurs d’un footballeur qui, depuis août, n’a joué que 77′ avec le Real Madrid. Ancelotti a tenté de le reconquérir sans succès. Au lieu de cela, il a cinq buts et trois passes décisives lors de ses six derniers matchs avec le Pays de Galles.

Les mots de Bale après son doublé que le Real Madrid ne croit pas : “Ils devraient avoir honte”

Bale pourra contempler des photos incomparables dans le salon de sa maison lorsqu’il prendra sa retraite : le but contre Bara après avoir laissé Bartra assis, le doublé contre Liverpool en finale à Kiev, le but contre l’Atltico à Lisbonne… Puis il le regrette encore et se demande jusqu’où il aurait pu aller avec une autre devise qu’il n’a pas c’était ‘Pays de Galles, golf, Madrid’. Avait-il un Ballon d’Or sur les jambes ? Je ne pense pas… mais ça aurait pu être le top 5 mondial facile pendant une décennie. Quel dommage! Bon comme tu es, Gareth…

La société ‘Ney & Vini’ a beaucoup à donner au Brésil

Peu d’objections peuvent être faites à la phase de qualification du Brésil avec les chiffres en main. Cependant, le 1-4-4-2 de Tite manquait d’« étincelle », il est content. Il y avait une envie de voir Vinicius et Neymar ensemble -ils n’avaient joué que 143′ ensemble- et la victoire face au Chili (4-0) a montré qu’ils étaient parfaitement compatibles.

Le Brésil a gagné et convaincu. J’ai récupéré le ‘beau jeu’ avec Neymar du ‘faux 9’ et Vinicius comme ailier gauche. Ils se comprennent, ils se cherchent… et ils ont chacun marqué un but. La société ‘Ney’ & ‘Vini’ -on les compare déjà à Romrio et Bebeto- a beaucoup à donner au Brésil… si Tite le permet.

Cette fois, nous n’allons pas découvrir un joueur… ou un entraîneur. Cette semaine, nous apportons un livre. ‘La saison de ma vie. Le voyage intérieur d’un footballeur’, par Oriol Romeu. C’est sûr que ça te ressemble. Le milieu de terrain de Southampton a décidé élaborer une sorte de journal au cours du cours passé qui voit maintenant la lumière.

“En bref : pas mal de déménagements, beaucoup de voyages, un peu de lecture et d’apprentissage et des erreurs dans le métro. J’ai senti que je voulais l’écrire et voilà”, lit-on sur la couverture arrière d’un livre qui “est né” avec une préface de Juan Mata.

Une occasion unique de faire connaissance avec l’ancien joueur de Barcelone, Valence, Stuttgart et Chelsea, devenu l’un des meilleurs milieux de terrain du premier ministre. Pas en vain, est dans le ‘top 10’ des ‘tacles’ et des interceptions. Venez lire.

Lire aussi  Serie A : 'Dossier Pogba' : quand revient-il, pourquoi ne fait-il pas ses débuts, restera-t-il à la Juventus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App