Quel est le salaire d'un joueur de foot professionnel ?

Quel est le salaire d’un joueur de foot professionnel ?

Le premier joueur de foot professionnel de l’histoire du football est Fergus Suter. En effet, il est premier à avoir reçu un salaire de joueur de foot professionnel. C’était au début des années 1880, en Angleterre.

Julian Fellowes, le réalisateur de Downtown Abbey, vient d’en retracer la vie, pour Netflix, avec la mini-série « The English Game« . Passionnante en tous points. Y compris, pour y voir les débuts de la confrontation entre tactiques de jeu différentes.

 

Le talent et le salaire

Aujourd’hui, jouer au foot peut rapporter « gros »quand on évolue au niveau international. Mais, même sans être à ce niveau, on peut concilier sa passion pour le ballon rond avec la recherche de revenus supplémentaires.

Par ailleurs, jouer à l’international, ce n’est pas jouer seulement pour les grands clubs européens de la ligue des champions. Un bon joueur peut également trouver sa place dans les équipes de championnat de zones géographiques plus accessibles.

Le talent et le salaire
Le talent et le salaire

Par exemple, en Scandinavie, en Europe de l’est ou en Amérique latine. Ou sans aller si loin, en Belgique ou en Suisse. Évidemment, les salaires sont très rarement comparables, mais ils restent supérieurs à ceux des petits clubs locaux et s’accompagnent, la plupart du temps, d’avantages matériels non négligeables. Comme à l’époque de Ferguson Suter.

 

Les salaires des joueurs des grands clubs internationaux

Ces joueurs sont les « rock stars » du football professionnel. Ils font rêver tous les apprentis joueurs de foot. Leurs photos tapissent les murs des chambres des ados qui veulent leur ressembler et les passionnés s’échangent leurs vignettes à la fin de leurs cours.

Le tout, sous le regard attendri des parents. C’est vrai que les chiffres qui circulent après chaque mercato ont de quoi donner le tournis.

 

En 2019, les 3 sportifs les mieux payés au monde sont des footballeurs

C’est ce qui ressort du dernier classement réalisé par le magazine Forbes.

Tout en haut du podium, à la première place, on trouve l’argentin Lionel Messi, le joueur vedette du FC Barcelone, qui a engrangé cette année-là 127 millions de dollars.

 

Lionel Messi, le joueur vedette du FC Barcelone
Lionel Messi, le joueur vedette du FC Barcelone

 

Cependant, pour être précis, la part salariale n’est que de 92 millions de dollars, primes comprises. Le reste provenant du sponsoring. Pour la saison prochaine, le montant devrait être encore plus élevé.

Le second sur le podium, le portugais Cristiano Ronaldo, pour l’instant toujours à la Juventus, a accumulé dans le même temps, 109 millions de dollars.

 

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo

 

Quant au troisième, le brésilien Neymar, qui joue aux côtés de Kylian Mbappé au PSG, le total de ses gains a été de 105 millions de dollars. Soit 1 € brut par seconde ou 100 000 € par jour !

 

Neymar
Neymar

 

Au total, 12 joueurs de football figurent dans le top 100 établi par Forbes. Parmi ces 12 joueurs, on compte 3 français :

  • Paul Pogba, à la 44ème place, avec un revenu annuel de 33 millions de dollars, et actuellement en contrat avec Manchester United.

 

Paul Pogba
Paul Pogba

 

  • Kilian Mbappé, à la 55ème place, avec 30,6 millions $ de revenu, co-équipier de Neymar au PSG.

 

Kilian Mbappé
Kilian Mbappé

 

  • Antoine Griezmann, au 75 ème rang, en contrat au Barça, cumulant 27,7 millions $.
Antoine Griezmann
Antoine Griezmann

 

Relativiser les sommes perçues

Les revenus perçus par les stars du football professionnel paraissent évidemment astronomiques quand on les compare au salaire moyen d’un pays comme la France.

En 2016, derniers chiffres connus sur cette base, il était, selon l’Insee de 2 238 € nets par mois, pour le secteur privé, soit près de 27 000 euros par an.

L’écart est, bien sûr, énorme et quand on a le foot dans le sang, on rêve d’atteindre ces sommets. Ce rêve est légitime. Comme tous les rêves.

Tous les écoliers connaissent « Le petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry. A un moment le renard dit au petit Prince :

C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué, d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué…Il y aura toujours une autre occasion…Pour chaque fin, il y a toujours un nouveau départ. Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité.

Il ne dit pas d’abandonner ses rêves, mais d’apprendre à les réaliser ou à les transformer, quand il le faut.

 

Des revenus chèrement acquis

Les revenus des stars du football professionnel sont d’abord des revenus bruts qui incluent, notamment, ce qu’ils reversent à leur agent et au fisc. De plus, ils ne sont perçus que sur une période très courte. En général, 5 à 6 ans.

De plus, statistiquement, beaucoup d’entre eux ont du mal à vivre l’après-football. 5 ans après la fin de leur carrière, une bonne moitié est menacée de ruine.

Relativiser les sommes perçues
Relativiser les sommes perçues

Par ailleurs, pour arriver au sommet et surtout y rester, ils doivent consentir de nombreux sacrifices. Comme les gladiateurs du monde antique, leur vie quotidienne est extrêmement réglée.

En effet, de la même façon que pour les stars du cinéma du box-office, leur rémunération est étroitement liée aux revenus qu’ils génèrent pour le club qui les produit.

 

Salaire du joueur de foot de ligue première

Ainsi qu’on peut le constater tous les joueurs professionnels de ligue première ne figurent pas dans le top 100 de Forbes. Ce qui ne signifie pas qu’ils ne gagnent rien.

 

Salaire moyen du joueur de foot professionnel français de ligue 1

En effet, le salaire mensuel médian en France, qui est une mesure beaucoup plus réaliste que le salaire mensuel moyen, de l’ordre de 94 000 €, est de 35 000 € bruts, hors primes.

Cela veut dire que 50 % des joueurs gagnent plus, c’est le cas des joueurs du PSG, où le salaire mensuel moyen est de 820 000 €, et que 50 % gagnent moins. Ce n’est pas si mal.

Cela dit, les écarts entre joueurs de ligue première peuvent être encore plus importants. Cela dépend aussi du championnat dans lequel ils jouent.

Pour être au top, question revenu, il faut jouer dans un grand championnat européen. Et, naturellement, dans un grand club.

 

Salaire du joueur de foot de ligue première
Salaire du joueur de foot de ligue première

A titre d’exemple, Steven Nzonzi qui joue la saison 2019-2020 pour le Stade Rennais est payé 400 000 € par mois. Bien au-dessus donc des 35 000 € médian.

Mais, Renaud Cohade qui évolue comme milieu de terrain au FC Metz est lui rémunéré 45 000 € par mois. Pas loin du salaire médian. Ce n’est pas mal non plus.

 

Salaire moyen d’un joueur de foot professionnel de la Nati suisse

Mais, comparativement, le revenu moyen d’un joueur de la Nati, l’équipe nationale suisse « n’est que » de 23 000 €. Cependant, pour Stéphane Henchoz qui a entraîné l’équipe, c’est plutôt bien payé, compte tenu de son manque de visibilité.

 

Salaire du joueur de foot de ligue 2

Les joueurs de foot de ligue 2 peuvent aussi avoir des rémunérations très intéressantes, sans atteindre le niveau de celles de la ligue 1. Tout dépend, là encore, du club, de la place dans l’équipe et du championnat. Et des ambitions de l’équipe dirigeante !

Le salaire mensuel médian serait ainsi de 8500 euros pour les clubs de Ligue 2 en France.

logo ligue 2 de foot

Cela dit, le salaire de certains joueurs de Ligue 2 peuvent être beaucoup plus élevés et même dépasser ceux de certains joueurs de ligue 1.

C’est le cas, par exemple, d’Achraf Bencharki au RC Lens dont le salaire est le plus élevé de la ligue 2, à 1,2 million d’euros, soit 100 000 € par mois. Mais aussi de Thierry Ambrose, son co-équipier avec un salaire de 960 000 euros, soit 80 000 euros par mois.

 

Salaire moyen d’un joueur de foot professionnel belge

Les joueurs de foot professionnels belges se répartissent entre la D1A et la D1B. La D1 A regroupe les clubs faisant partie du G5, l’élite, et du K11. La D1B rassemble les clubs équivalents à la ligue 2 en France.

Le salaire mensuel moyen d’un joueur professionnel en G5 est de 27 000 €, en K11 de 16 500 € et de 7500 € en D1B.

 

logo pro ligue football belgique

 

Rappelons que dans le G5 se trouvent la Gantoise, le Club de Bruges, KRC Genk, RSC Anderlecht et Standard de Liège. Les clubs de la D1B jouent dans le cadre de la Proximus League. On y trouve des clubs comme OH Louvain ou KFCO Beerschot-Wilrijk, par exemple.

Encore une fois, un salaire moyen donne une indication, mais doit être manié avec prudence. On doit, toujours, avoir présent à l’esprit qu’à l’échelle mondiale, 45 % des joueurs professionnels ne dépassent pas 1000 € par mois.

 

Salaire d’un joueur de foot de National

Un joueur de foot de National peut être professionnel ou « amateur ». Dans un cas comme dans l’autre, il perçoit une rémunération.

Évidemment, en Nationale, Nationale 2 ou Nationale 3, le joueur professionnel signe un contrat comme dans les divisions supérieures. Le salaire s’y négocie, en général, avec l’entraineur. Il varie entre 2000 € et 4000 € par mois. S’y ajoutent des primes de victoire, de présence ou à la signature. Ces primes vont de 120 à 200 €.

 

Salaire d’un joueur de foot de National
Salaire d’un joueur de foot de National

 

Si le joueur n’est pas professionnel, sa rémunération est encadrée par un contrat fédéral, supervisé par la FFF.

On voit bien qu’une carrière peut être menée à ce niveau. Cela, d’autant plus, qu’il est, en fait, l’antichambre des clubs de ligue 1 ou 2. D’ailleurs, un bon tiers des joueurs de l’Équipe de France sont passés par là.

 

Salaire d’une footballeuse professionnelle

Les footballeuses professionnelles ont fait une entrée remarquée dans les championnats de haut niveau. Elles en ont profité pour revoir à la hausse leur rémunération.

Elle en avait bien besoin, mais l’écart avec la rémunération d’un joueur professionnel masculin, d’un même club et dans le même championnat, reste abyssal.

 

Salaire d'une footballeuse professionnelle
Salaire d’une footballeuse professionnelle

 

D’une manière générale, une footballeuse professionnelle gagne 96 % de moins que son homologue masculin.

Ainsi, par exemple, Ada Hegerberg, qui est la joueuse la mieux payée en ligue 1, a une rémunération de 400 000 € par an, soit 33 000 € par mois, à l’Olympique Lyonnais.

Autrement dit :

Le même maillot, la même passion, mais pas le même salaire.

A noter, enfin, que les footballeuses professionnelles évoluent dans le cadre d’un contrat fédéral et que leur salaire mensuel moyen en France est de 2500 € brut.

Voire même moins. Comme, par exemple, Solène Durand, gardienne de but de EA Guingamp. Elle serait la moins bien payée des bleues avec un salaire de 1700 € par mois.

 

Ce qu’il faut retenir

Certes, les joueurs de foot professionnels ne représentent qu’une toute petite fraction des licenciés. Et dans cette toute petite fraction, seule une toute petite minorité peut afficher des gains très importants. Mais, ça ne dure jamais très longtemps.

Cependant, à côté de cette élite, il y a place pour une multitude de situations qui permettent à des joueurs talentueux, évoluant en Nationale, mais aussi en R1, de vivre correctement de leur passion ou d’améliorer singulièrement leur ordinaire, grâce à elle.

Et à avoir, en quelque sorte, à la manière de Fergus Suter, un salaire de joueur de foot professionnel.

La porte n’est donc pas fermée aux joueurs de foot, qui sans être joueurs de foot professionnels, veulent néanmoins obtenir, légitimement, un avantage matériel de leurs capacités.

Ce que comprennent parfaitement les présidents de club, dont près de 70 % sont des chefs d’entreprise.

Mais, pour cela, il faut commencer par avoir un bon CV et une bonne Lettre de Motivation  pour se faire connaître du club  ou du centre de formation qui pourra répondre à ses aspirations. Ou taper dans l’œil d’un agent de joueur.

  • adidas Short d'entrainement adidas joueur Homme 20/21 - L OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Pantalon d'entrainement adidas joueur Junior 20/21 - 9-10A OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Pantalon d'entrainement adidas joueur Homme 20/21 - 2XL OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Sweat à capuche d'entrainement Joueur Homme 20/21 OL - Foot Lyon
    Informations produit: Couleur : Bleu marine
  • adidas Pantalon d'entrainement adidas joueur Homme 20/21 - XL OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Short d'entrainement adidas joueur Homme 20/21 OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Maillot d'entrainement adidas joueur Homme 20/21 - M OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Pantalon d'entrainement adidas joueur Homme 20/21 - M OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu
  • adidas Sweat à capuche d'entrainement Joueur Homme 20/21 - 2XL OL - Foot Lyon
    Informations produit: Couleur : Bleu marine
  • adidas Pantalon d'entrainement adidas joueur Junior 20/21 OL - Foot Lyon
    Informations produit: Composition : Polyester Couleur : Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by Live Score & Live Score App